Mes amis, mes Amours, mes coups de coeur et de blues, ce que j'aime , moi !

Articles tagués ‘6 janvier’

Vive les Rois


Le 21 janvier de cette année cela faisait 216 ans que l’on avait coupé la tête de notre Bon Louis le 16me. Ce n’est hélàs pas à lui que l’on rend hommage avec nos galettes et nos couronnes des Rois, mais je n’ai pu m’empêcher d’avoir une pensée pour lui tout de même.

Voici mes réalisations de l’année.

J’ai fait ma traditionnelle galette frangipane, chocolat, écorces d’orange confites et grand marnier.

 

et la couronne des Rois briochée aux fruits confits, pour le petit déjeuner

Je me sers toujours des 2 mêmes recettes (même si j’innove parfois) mais ce sont mes 2 classiques. Ayant déjà publié par 2 fois les recettes, je vous incite à faire une recherche pour avoir les recettes ou me contacter par message.

 

 

Il est venu le temps de la galette!


Chers Amis, l’heure est à l’Epiphanie,
qu’on soit religieux ou pas, la tradionnelle galette des Rois pointent le bout de son nez dés la fin décembre dans les magasins, alors qu’elle ne devraient arriver que le 6 janvier de chaque année jour de l’Epiphanie.
 
Un peu d’Histoire : Qu’est ce que L’Epiphanie?
Du grec épiphanéia : « apparition » ; de épiphainéin : « paraître ou briller sur ». La Solennité de l’Epiphanie célèbre la manifestation de Jésus comme Messie.Dans l’Église latine, l’adoration de Jésus par les rois mages devint peu à peu l’objet principal de la fête de l’Épiphanie. A partir du Vème siècle, l’Église d’occident célébra la naissance de Jésus le 25 décembre (Noël) et la manifestation aux païens en la personnes des mages le 6 janvier.
Les mages avaient été qualifiés du titre de roi dès le IIIème siècle, mais c’est seulement au XIIème que cette royauté des mages est reconnue par la liturgie et l’iconographie. Considérés comme saints, leurs reliques arrivèrent au XIIème à la cathédrale de Cologne.

Selon une tradition venant du VIIème siècle, les mages dont parle l’Évangile seraient des rois : les rois mages. Ils étaient au nombre de trois : Melchior, Gaspard et Balthazar. C’est les noms qu’on leur a donnés au VIème siècle. Le chiffre 3 est très symbolique, il symbolise d’abord les 3 continents : Asie, Afrique et Europe (qui étaient les seuls connus à l’époque). C’est aussi l’image des trois fils de Noé : Sem, Cham et Japhet. Le chiffre 3 représente aussi le nombre de cadeaux qui selon l’Évangile étaient au nombre de 3 : l’or, l’encens et la myrrhe.
Le chiffre 3 figure enfin les trois âges de la vie. Melchior est présenté avec une longue barbe et il est le plus âgé des trois. Il offrit l’or. Gaspar est le plus jeune des trois et il donna l’encens. Balthazar est barbu sans être âgé et il fit l’offrande de la myrrhe. On leur attribua au XVIème siècle une couleur de peau distincte pour chacun : blanche, noire et jaune.

Culte public qui englobe l’ensemble de la prière de l’Eglise et les célébrations sacramentelles.Reste des corps de martyrs ou de saints vénérés comme médiateurs.

La tradition veut que pour le jour de la Fête des rois mages, on partage un gâteau dans le quel est dissimulée une fève.
Il existe en France deux sortes de gâteau des rois. Dans le nord de la France, c’est un gâteau en forme de galette feuilletée très souvent fourrée à la frangipane. La frangipane est une sorte de crème d’amande inventée au XVI° siècle. La galette ronde, plate et de couleur dorée représente le soleil. La galette des rois est une tradition typiquement française. D’ou vient cette tradition de l’Épiphanie ? Ce ne sont pas les mages qui ont apporté la galette. Cette tradition remonte à la fête pré chrétienne du 6 janvier. La galette symbolise le retour de la lumière après les longues nuits d’hiver.
Au sud, en Provence et dans le sud ouest, c’est un gâteau ou une brioche en forme de couronne qui évoque la couronne des rois. En Provence, elle est fourrée aux fruits confis. En Espagne et au Portugal, il y a un gâteau des rois analogue au gâteau du midi de la France.En France, la coutume de la galette existe depuis le XIV° siècle. Au XVI° et au XVII°, il y eu des campagnes contre cette fête jugée païenne particulièrement par le courant janséniste. Le 6 juin 1795, la Convention, qui avait soulevé la question de substituer à la galette des rois une « galette de l’Égalité », dut y renoncer devant la vigueur des protestations. En 1801 le Concordat réhabilita la fête.
Du XVIIème siècle à 1910 environ, les boulangers avaient coutume d’offrir gratuitement une galette des Rois à leurs clients. L’usage s’est perdu et la galette est maintenant devenue un produit commercial proposé de la mi-décembre à la fin janvier.
La fève dans la galette vient du temps des romains. Elle était blanche ou noire et était utilisée pour les votes. Au début janvier, aux saturnales de Rome, on élisait un roi du festin par une fève.

Les traditions de l’Épiphanie sont différentes selon les pays. Dans certaines régions d’Espagne, à Madrid et à Barcelone, la veille de l’Épiphanie, il y a des défilés. Des carrosses paradent dans les rues. Gaspar, Balthazar et Melchior défilent sur des chars en jetant des bonbons. Ils sont suivis de cavaliers à cheval. C’est la cavalcade (cabalgata) des rois mages.

A Venise pour l’Épiphanie, les gondoliers défilent déguisés en sorcières

En Allemagne, trois jeunes gens ou des enfants, déguisés en rois mages, font du porte à porte pour bénir les maisons. Devant les portes, les trois rois chantent des cantiques et ils écrivent les initiales des trois Rois sur les portes.
De même, en Franche-Comté, les enfants étaient déguisés en Rois mages et portaient une ceinture dorée avec une chemise ornée d’étoiles. Ils allaient de porte en porte avec des chants et en agitant des sonnettes pour demander leur part.

En Espagne, c’est à la fête de l’Épiphanie, à la fête des Rois le 6 janvier, qu’on offre les cadeaux aux enfants. en souvenir des cadeaux que les mages apportèrent à Jésus. Ce sont les Rois Mages qui leur apportent les cadeaux.
À Rome et en Italie du sud, c’est « la Befana » qui apporte les jouets le jour des Rois, pendant la nuit de l’Épiphanie. La Befana est une sorcière âgée, mais très gentille. Elle se déplace sur son balai et passe par les cheminées pour distribuer les cadeaux.

Renseignements provenant de la tribune du Cybercuré, site du diocèse de Nanterre

Pendant mon enfance j’ai été gavée de galette industrielle à la Frangipane qui m’ont gachée le plaisir de la Galette des Rois.
Plus tard est arrivée la variation Galette des Rois aux pommes (Compote de pomme) Bon, mais un peu liquide.
Depuis quelques année de multiples variations ont vu le jour et j’ai décidé de faire mes galettes moi même pour apprécier à nouveau les Vrais galettes.
N’étant pas très fan du gout de l’Amande Amer d’où mon avertion pour la galette traditionnelle, je fais des mélange en gardant de la Frangipane pour la texture :
-Chocolat orange confite et cointreau
-Poire Chocolat
-Chocolat Blanc framboise ou myrtille
-Morceaux de Pommes et Calvados
 
Ou alors des couronnes des Rois briochées.
 
 
Voici mes 2 recettes fêtiches :
 

Couronne des Rois aux fruits confits

 
On peut réaliser le paton de pâte briochée avec une Machine à Pain pour se faciliter la vie, mais sinon avec un mixeur, ou de l’huile de coude et des mains ça marche très bien !
Ingrédients:
165 ml de lait (voir TH de votre machine à pain pour Qté—195ml pour un TH55)
3 jaunes d’œufs
75 g de beurre
1 cc de sel
1cs de sucre vanillé (ou 1 sachet)
3 cs de sucre en poudre
380 g de farine T45
1 sachet de levure de boulangerie ou 11g de levure sèche
2 cs de rhum
90 G de Fruits Confits (type macédoine)
20 g de gingembre confits (a couper en petits morceaux)
4 Cerises Confites (pour la Déco)
1 peu de lait à pulvériser sur la brioche au moment d’enfourner
1 peu d’eau et 2cs de sucre Glace ou en poudre (pour le glaçage final)
 
Les étapes :
1-Pétrissage et 1ere pousse dans la MAP :
Mettre tous les ingrédients dans la MAP et mettre au programme Pâte. Chez moi il dure 1H30.
Cela fait pousser la pâte un peu mais au bout d1H30 , c’est pas assez poussé à mon goût alors je laisse la MAP Branché et je laisse pousser encore 45minutes minimum, en fait cela doit monter jusqu’en haut de la cuve. (Chez moi la 1ere pousse dure donc 1H30)
2– Sur un plan de travail fariné légèrement on met la pâte une fois monté on la dégaze et on la met en forme de boule. On met la pate dans un film plastique et le tout au frigo 45min à 1H.(= 2eme pousse)
3– Allumer votre four à 50 voir 60 degrés maxi
Sur plan de travail fariné légèrement on met notre pâte sortie du frigo et on l’étale avec un rouleau à pâtisserie.
La on met la ou les fèves de manières aléatoire, tout en roulant notre pâte en boudin serré.
Quand on a un gros boudin, on le forme en forme de cercle pour que les 2 extrémités se rejoigne (faut essayer de les faire tenir entre elles !) Cela forme une couronne.
Couper les cerises confites en 2 et les disposer comme des joyaux sur la couronne.
Mettre notre couronne sur la grille du four (ou une plaque ou grille Plus plaque en flexipan etc…) et le tout au four a Pousser une 3eme fois 40minutes.
  1. Sortir notre brioche qui a bien poussée du four et la laisser au dessus du four.
Remonter la température du four à 180 ° et laisser chauffer 10 minutes
Avant d’enfourner Asperger avec du lait (ou badigeonner si vous pouvez pas asperger) avec un peu de lait.
Faire cuire la brioche en surveillant 30 minutes.
Juste au sortir du four badigeonner la couronne avec le glaçage (eau +sucre) et laisser refroidir.
Peux se manger froid !
Peux se faire la veille ou le matin pour le soir.

Galette des Rois Frangipane, Chocolat et orange confite

 
Ingrédients :
2 ronds de pâte feuilletée
1 sachet de préparation de frangipane toute faite (si flemme de la faire vous-même)
140 grammes de chocolat pâtissier
60 g d’écorce d’orange confite
Cointreau ou Grand Marnier
20 g de Beurre
1 jaune d’œuf (pour badigeonner avant d’enfourner)
2 CS de sucre glace (ou sucre poudre) et un peu d’eau (pour le glaçage final)
Les étapes :
1- Tout d’abord, environ 2 heures minimum ou le matin pour l’après midi faire mariner les écorces dans le Grand Marnier./cointreau
Pour cela, couper les écorces en petits bouts, les mettre dans un ramequin et recouvrir de Grand Marnier./cointreau
Laisser reposer.
2– Faire fondre au bain marie le chocolat cassé en petit morceau avec les 20 g de beurre
3- la Farce de la Galette.
Préparer la frangipane (en général poudre toute prête à délayer avec 10cl de lait)
Y ajouter les morceaux d’écorces d’orange avec 2 ou 3 cuillères à café de Grand Marnier / cointreau
Y ajouter le chocolat une fois qu’il est fondu.
Mélanger
4– Le montage.
Tout d’abord, Préchauffer le four, 180°
Sur une plaque, ou une grille recouverte de papier sulfurisé dérouler un premier rouleau de pâte feuilletée.
Mettre notre farce du centre et l’étaler avec une Maryse jusqu’à 1, 5cm du bord maximum
Ajouter la ou les fèves et recouvrir chacune d’elle avec un peu de farce.
Mouiller les bords avec un pinceau et de l’eau nature
Poser le 2eme rond de pâte feuilletée et souder le tout en appuyant légèrement avec le doigt.
Avec une fourchette vous pouvez « mordre » les bords cela permet de souder et de faire une décoration en plus.
5– Le décor et la cuisson
Avec une fourchette vous pouvez « mordre » les bords cela permet de souder et de faire une décoration en plus.
Avec une pointe de couteau faire des dessins sur le dessus de la galette, moi je fais des feuilles mais vous pouvez dessiner ce que vous voulez, étoiles, des traits, des vagues ou rien !
Au pinceau badigeonner le jaune d’œuf sur toute la galette.
Enfourner pendant 30 minutes, mais surveiller.
Pendant ce temps préparer le glaçage.
Dans un ramequin, 2 CS de sucre glace ou en poudre et mettre un petit peu d’eau
Au sortir du four badigeonner la galette brûlante avec le glaçage et laisser refroidir.
Peut se faire la veille ou le jour même, se manger Froide ou tiède.
Pour les autres variations de galettes ont garde la base pâte feuilletée, frangipane et on change les ingrédients à incorporer. A vous d’inventer vos propres recettes!
 
Couronne des Rois
galette frangipane , chocolat , orange confite et cointreau
galette frangipane , chocolat , orange confite et cointreau 2
 

compte rendu du concert de mylene


Alors comme vous le constatez, il est 2H passé du matin(cest long a taper faut pas croire, et puis je mange entre temps lol), un mot pour décrire ce concert :

GRANDIOSE!!!!!!!

 

Merci Mylène pour ce Grand moment

J’ai tenté de faire quelques photos mais franchement les téléphones portables ça rend moins bien qu’un vrai appareil!
Je vous met ce que j’ai et je changerais au besoin!(j’en télécharge sur le net et je met en mise a jour vous le constaterez…)

Arrivée a 19H30 apres avoir quitté le boulot à 16H (il a fallu me preparer!) J’avais rendez vous avec Jack , Jenny sa cousine, delphine la collègue de Jenny et Tonton Jéjé (qui nous a rejoint dans la fosse)
La queue pour la fosse qui se fait logiquement derrière le POPB était si longue qu’on arrivait de l’autre coté de Bercy pile en face du Ministère des finances, jamais vu cela!!! Un truc de malade!!!!

Ou était je placé?
Pile devant Mylène quand elle est arrivé!!!! dans la fosse vers le milieu de la salle coté droite de la scène du fond.

Coté Merchandising…la ruine encore un coup!!!!!

 

Si vous voulez garder la surprise ne lisez pas ce qui suit sinon les autres, voici mon compte rendu!!!


Alors pour décrire un peu :

La premiere partie, le fameux court métrage de Alain Escalle (que Mylène a découvert , adorée et a voulu nous faire découvrir(merci du cadeau ) n’a de fameux que le nom…
Oh secours!!
C’est en chinois ou en japonais, y’a pas d’histoire, cela n’a ni queue ni tête, c’est bourré de cliché que les fans avertis reconnaitrons(les corbeaux, les chinois, les épees etc), une chinois habillé version madonna dans « Nothing really matter », et elle fini par faire se bruit qui rend si mal à l’aise dans the « grudge » (chris tu va adorer Lol), les chinois nus ressemble a des extraterrestre sorti de Roswell , et c’est franchement sophorifique! 25 minutes à plomber l’ambiance.
Merci Mylène, je prefère largement ses goûts musicaux a ses gouts cinématographique.

Le concert lui même.

Une trés belle scène centrale (dans la fosse) en forme de croix, cela permet a tous de bien voir Mylène à plusieurs reprises durant le concert. C’est chaleureux et on voit qu’elle y prend plaisir Ce contact avec nous, la ravie….

et une trés belle porte (en bronze?) sur la scène centrale (fond de salle)

La musique commence un « shut up » se fait entendre, il fait tout noir, on ne sait pas ce qu’il se passe, mais où est Mylène?????

 

Et oui, elle descend du ciel, allongé dans un …cerceuil de verre façon blanche neige(avec des trous pour qu’elle puisse respirer), elle est couchée dedans, cela descend petit a petit et se pose sur la scène centrale. Les musicien arrivent et porte le cerceuil de verre vers la scène centrale en l’installant en position debout et là Mylène ouvre les yeux, sourie et chante « Peut être toi….-« 
Avant de s’attaquer au track listing, petit mots pour les Costumes, trés sympa vraiment , quand mylène ne dessine pas ses costumes c’est une réussitte! Sex, élégante, sobre, chic et choc
Coté coiffure, c’est bizarre a décrire, on pourrait croire que Mylène a coupé ses cheveux tellement ça fait court, cheveux un peux ebourrifé en forme de fleur sur la tete, cela lui donne un coté lutin ou elfe en fait, moi j’adore mais beaucoup n’ont pas aimé, j’avais detesté sa coupe au Mylènium tour, là j’ai du mal à décrire mais c’est sympa

Coté staff connu, il ne reste que les 2 choristes habituelles et Abraham et Yvan Cassar, côté danseurs, les mecs au look gay et Valérie Bonny ont laissé place à d’autres danseurs, des espagnols specialsé danses latines pour les garçons et des filles blacks de News York
Mylène a donc dit aurevoir a ses ex, Jeff et Valerie….Sans oublier Laurent ….

Suite du concert :

 

(mylène habillé en doré avec une veste un pantalon et un bustier)

 


S’enchainent « XXL«  (mylène a voulu qu’on lui chante rien que pour elle le refrain) et « Dans les rues de Londres » « California« 

Mylène ne danse pas,on voit pas de danseurs c’est honnêtement decevant. certains disent qu’on s’emmerde….

et puis ca commence à aller mieux….

« Porno graphique« (et sa chorégraphie bizarre, mylene semble faire un peu n’importe quoi avec les bras en fait) et un interlude via les danseurs, 5 gars(si je me souviens bien) qui font des claquettes, ca rend trop trop bien!!!!
et à partir de là, le vraie concert commence :

(petite robe noire courte tres decolettée, légère bretelle)

« Sans Contrefaçon, » qu’elle a refait avec la chorégraphie d’époque, un grand chapeau adorable et la pèche de 1989, un pur moment de plaisir

« Q.I » en version plus lente que la version single et sa chorégraphie!!!!!Un bonheur!!!

« C’est une belle journée » et la chorégraphie (sans le balancé en arrière)

Interlude danseurs

Là le Quart d’heure slow commence….

(pantalon noir et veste (chemise?) transparente violette)

 



« Ange parle-moi«  Mylène descend du ciel en etant assise sur un lustre Geant et tout le public en profite, elle se pose sur la scène centrale

« Redonne-moi », « Rêver« (mais pourquoi encore?.??.?était ce indispensable???) « Ainsi soit-je… »(tjs aussi beau)

et là on reprend le rythme …

avec « Désenchantée » en la dansant de tous les côtés pour que tout le public la voit bien, avec les danseuses (black de New York) cela a duré pres de 15 minutes, grace aux reprises par le public et la présentation des danseurs

« Nobody knows« 

A partir de là j’adore ses fringues, ( petit short noir, petit soutif noir et sorte de veste transparente en dentelle noire et des mis bas noir ):

« Je t’aime mélancolie » avec Chorégraphie d’époque (même si Mylène en fait le minimum syndical)

« L’amour n’est rien »

la surprise du jour fut : « Déshabillez-moi« !!!!!!!   Mylène s’est trompé à 3 phrases de la fin du titre, à pouffé, s’est tournée et à dit »je me suis trompée« , en étant morte de rire!

« Les mots«  en duo avec Abraham (le batteur) seal n’était pas là et on va pas s’en plaindre lol

« Fuck them all », ce titre est devenu un titre phare!!!!!(qui l’eut cru???) tout le monde le poing en avant « fuck them all » et Mylène qui le gueule pendant un bon moment

la scène devient noir, Mylène à saluer mais ça sent le rappel….
et quel rappel, le clou du spectacle….

« Avant que l’ombre »

 

Mylene chante vêtue de orange, derrière le fameux mur d’eau qui s’avère en fait etre un rideau d’eau, mais de la vraie eau pas une illusion!!!!
le rideau s’ecarte et le mot « PASSE » s’ecrit en pluie… faire tomber de l’eau pour que cela ecrive des mots, j’aurais jamais cru cela possible!
Mylène monte les marches se trouvant derrière elle et le rideau d’eau se referme et au lieu du mot « passé » apparait la silhouette de Mylène, celle de l’affiche!!!!
Grandiose, spectaculaire, on est tous bouche bée! Les portes en bronzes se referment apres la fin d’avant que l’ombre et sa musique si belle

23H35, la lumière se rallume et là…on est tous sous le choc.

A pars que Mylène danse moins qu’en 96, elle a tenu ses promesses!

Merci Mylène pour ce grand moment!!!!

J’ai hate d’y retourner et je suis dégouttée qu’il n’y ait que 13 soirs et de n’y aller que 3 fois!!!!!
Autant j’avais pas aimé le Mylènium tour, autant j’ai Adoré ce « Avant que L’ombre a Bercy 2006 »

 

J’y retourne les 24 et 29 janvier!!!!!!!!!!


Nuage de Tags

%d blogueurs aiment cette page :