Mes amis, mes Amours, mes coups de coeur et de blues, ce que j'aime , moi !


https://participez.reforme-retraite.gouv.fr/projects/penibilite/collect/reagissez-aux-propositions-pour-un-nouveau-systeme-de-retraites/proposals/assistante-maternelle-agreee-metier-aussi-difficile-quaide-soignant-voire-encore-plus-difficile

 

Sandrine, le 7 novembre 2019 à 14:31 • Modifié le 7 novembre 2019 à 14:58

Description

Parmi les sujets de réflexion du gouvernement, se pose la question du maintien de certaines spécificités, comme par exemple, le maintien d’un âge de départ plus faible pour certains métiers particulièrement difficiles (aides-soignants, policiers, militaires, etc.) ou pour cause de pénibilité (pour manutention manuelle de charges, postures pénibles, etc.).

Prenons un exemple : Les aides-soignants bénéficient d’un départ plus tôt (57 ans actuellement), compte tenu des difficultés physiques de leur métier. Métier pour lequel il faut avoir une excellente résistance car les aides-soignants assistent les patients en perte d’autonomie durable ou momentanée, assurent notamment la toilette, le service des repas, les manipulations au moment du lever et du coucher et l’ensemble des transferts d’un service à un autre. Les aides-soignants exercent un emploi présentant « un risque particulier ou des fatigues exceptionnelles ».

Savez-vous que les Assistantes Maternelles rencontrent exactement les mêmes difficultés, les mêmes contraintes, doivent avoir les mêmes compétences et réaliser les mêmes tâches ?

– Nous ne nous occupons pas de patients en perte d’autonomie, mais d’enfants en acquisition d’autonomie. Cela revient au même… Nous les assistons toute la journée.

– Il faut assurer le change et la toilette des enfants (une assistante maternelle peut changer jusqu’à 20 couches par jour).

– il faut assurer les repas : une assistante maternelle assure la prise des collations de 10h, du déjeuner, du goûter et ce pour plusieurs enfants, chaque jour, à la cuillère ou au biberon. Et en plus elle prépare elle-même les repas pour les enfants (alors qu’un aide-soignant a juste à le servir, ce n’est pas lui qui le cuisine). L’assistante maternelle a plusieurs enfants à nourrir en même temps.

– l’assistante maternelle assure elle aussi les manipulations – nombreuses – pour le lever, le coucher de plusieurs enfants chaque jour. Cela commence dès l’arrivée des petits. Pour une transition en douceur, les parents confient dès le matin leur enfant en le transférant dans les bras de l’assistante maternelle. Puis tout au long de la journée, une assistante maternelle doit porter les enfants pour les mettre dans les transats, dans les chaises hautes pour chaque repas, dans la poussette pour chaque sortie en promenade, dans les lits pour chaque sieste, sur la table à langer à chaque change ou chaque toilette.

Avez-vous une idée du poids cumulé porté chaque jour par une assistante maternelle ?

Entre 250 et 300 kg par jour pour un enfant de 15 à 24 mois qui marche et qu’il faut juste « manipuler » pour les repas, balades, siestes et changes, les prendre dans les bras pour les rassurer, les consoler, les câliner.

S’il s’agit d’un enfant plus petit, qui ne marche pas, il sera certes un peu moins lourd, mais il faudra l’avoir dans les bras 2 fois plus, donc cela représente souvent encore plus de poids.

Donc une assistante maternelle qui garde 3 enfants porte au cumulé presque 1 tonne par jour.

Mais surtout, la profession d’assistante maternelle est encore plus fatigante que celle par exemple d’aide-soignant :

– un aide-soignant aide au coucher, sur un lit généralement médicalisé, donc à hauteur, alors que l’assistante maternelle a obligation de coucher les enfants dans des lits bébés, donc très bas. Nous devons nous pencher énormément pour coucher les enfants et les sortir des lits.

– un aide-soignant aide aux repas, les assistantes maternelles aussi, mais en plus elle doit faire manger les enfants, ou leur donner le biberon elle-même.

– un aide-soignant peut être amené à pousser un fauteuil roulant. Une assistante maternelle pousse une poussette 2 places, voire 3 places, dans laquelle il aura fallu qu’elle installe les enfants et aura du se pencher pour attacher les enfants avec les sangles de sécurité de la poussette.

– un aide-soignant peut aider un patient à se déplacer. Une assistante maternelle initie les enfants à la marche, et donc se courbe et se penche pour tenir l’enfant qui apprend à marcher.

– s’occuper des tout-petits, c’est se mettre à leur hauteur : une assistante maternelle doit en permanence se baisser, se pencher, s’accroupir, s’agenouiller, courber le dos, solliciter ses articulations et sa colonne vertébrale.

Un aide-soignant travaille en général 35 à 40 heures par semaine. Une assistante maternelle fait fréquemment des journées de 11 heures, 5 jours par semaine. Le premier enfant arrive souvent vers 7h30 (voire 7h00 ou 6h30) et le dernier repart souvent vers 18h30 (voire 19h).

Et même quand les enfants sont partis, nous devons refaire les lits, préparer les repas du lendemain, ranger les jouets, les nettoyer…

Une assistante maternelle doit veiller à ce que le lieu d’accueil des enfants (donc en général son domicile) soit irréprochablement propre. Ce qui nécessite matin et soir le nettoyage des sols, des toilettes, des espaces de repas et de jeux.

Alors que quand un aide-soignant quitte son travail, il a réellement fini sa journée.

En nous confiant leurs enfants, les parents nous confient ce qu’ils ont de plus cher. Tout le temps de l’accueil, nous devons être à 100% de notre vigilance, avoir en permanence les enfants sous surveillance, anticiper les chutes, éviter les accidents et cela pendant les 11 ou 12h que dure la journée de travail. C’est physiquement et psychologiquement épuisant.

La souffrance des professionnels qui travaillent quotidiennement auprès des tout-petits est un phénomène reconnu : la profession d’assistante maternelle fait partie de celles qui provoquent le plus de lombalgies, dorsalgies, cervicalgies et Troubles Musculo Squelettiques (TMS). Les autres pathologies inévitables dues aux gestes usants et répétitifs sont le syndrome du canal carpien et les tendinites (poignets, coudes, épaules).

Et plus nous vieillissons, plus ce métier devient difficile et fatigant à exercer.

Donc en quoi les aides-soignants par exemple « méritent »-ils davantage une retraite à 57 ans que les assistantes maternelles ? Parce qu’ils travaillent dans le public et nous dans le privé ?

Parce que leur métier est difficile… ? Le nôtre l’est tout autant voire davantage.

Monsieur MACRON souhaite que tous les régimes soient alignés. Alors alignons aussi les pénibilités : quand des professions présentent les mêmes contraintes, les mêmes tâches, les mêmes « risques particuliers », les mêmes « fatigues exceptionnelles », provoquent les mêmes pathologies, pourquoi y aurait-il des âges de départ en retraite différents ?

Si au titre de la pénibilité, le gouvernement maintient un âge plus faible de départ en retraite pour certaines professions (sous certaines conditions, par exemple un certain nombre d’années de service, ou un certain nombre de trimestres validés, qu’il en soit de même aussi pour les assistantes maternelles. Mais que cette profession soit au moins reconnue comme pénible, usante, présentant « un risque particulier ou des fatigues exceptionnelles ».

Et même si demain la réforme fait repasser de 57 à 60 ans les retraites des aides-soignants de façon progressive, pourquoi ne pas inclure les assistantes maternelles dans cette catégorie de professionnels. Classer la profession d’Assistante Maternelle dans ces catégories de métiers difficiles.

Pourriez-vous prendre en compte le cas de cette profession d’ASSISTANTE MATERNELLE ?

Nous aimons notre métier, le faisons avec passion, nous sommes indispensables au quotidien pour l’accueil des tout-petits, mais c’est une profession difficile, usante physiquement.

Et nous mériterions, au même titre que certaines professions, de partir un tout petit peu plus tôt à la retraite pour compenser les douleurs physiques et la fatigue que nous accumulons pendant des années.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Nuage de Tags

%d blogueurs aiment cette page :