Mes amis, mes Amours, mes coups de coeur et de blues, ce que j'aime , moi !


En ce 6 décembre je vous souhaite une Joyeuse St Nicolas!!!!!!!!!!

La Saint Nicolas c’est le Noël des Belges, des Alsaciens et d’autres contrées reculées . C’est une fête pour les enfants (Petits et Grands) que l’on perpétue le 6 décembre . J’ai également appris que c’était le Saint Patron des enfants, des Prisonniers et des Célibataires (on fête les garcons célibataires le 6 décembre comme on fête la Sainte Catherine le 25 novembre)

D’où viens tu Saint Nicolas?

Saint Nicolas, saint patron et protecteur des petits enfants et de la Lorraine est fêté tous les 6 décembre, surtout dans l’est de la France et dans le nord ainsi que dans de nombreux pays d’Europe.

La légende du Père Noel  a été crée à partir du personnage de Saint Nicolas. C’est en quelque sorte l’ancêtre du Père Noel.

L’histoire dit que le personnage de Saint Nicolas est inspiré de Nicolas de Myre appelé également Nicolas de Bari. Il est né à Patara en Asie Mineure entre 250 et 270 après J-C.  Il est mort le 6 décembre, en 345 ou en 352 dans la ville portuaire de Myre en Asie Mineure.

C’est l’un des saints les plus populaires en Grêce et dans l’Eglise Latine.

Il fût Evêque de Myre au 4ème siècle. Sa vie et ses actes sont entourés de légendes.

Après sa mort, Saint Nicolas a alimenté une multitude de légendes qui reflètent sa personnalité généreuse.

Chaque épisode de sa vie a donné lieu à lieu à un patronage ou une confrérie d’un métier ou d’une région.

Saint Nicolas, dans son costume d’évêque fait équipe avec un personnage sinistre, le père Fouettard. Celui-ci, tout vêtu de noir n’a pas le beau rôle puisqu’il est chargé de distribuer les coups de trique aux garnements.

La Saint Nicolas est aussi l’occasion pour les enfants de recevoir des cadeaux trois semaines avant que le Père Noël ne passe dans les cheminées. En Belgique On dit même que Saint Nicolas apporte les jouets le 6 décembre et le soir de Noël ce sont les parents.

La veille de la Saint Nicolas, les petits enfants placent leurs souliers devant la cheminée avant d’aller se coucher. Il dépose à côté de leurs chaussures, une carotte et des sucres pour la mule du Saint Nicolas et un verre de vin pour réchauffer le grand Saint.

Depuis le XIIe siècle, on raconte que Saint Nicolas, déguisé, va de maison en maison dans la nuit du 5 au 6 décembre pour demander aux enfants s’ils ont été obéissants. Les enfants sages reçoivent des cadeaux, des friandises et les méchants reçoivent une trique donnée par le compagnon de Saint Nicolas, le Père Fouettard.

La Légende de Saint Nicolas veut que le saint ait ressuscité trois petits enfants qui étaient venus demander l’hospitalité à un boucher. Celui-ci les accueillit et profita de leur sommeil pour les découper en morceaux et les mettre au saloir. Sept ans plus tard, Saint Nicolas passant par là demande au boucher de lui servir ce petit salé vieux de sept ans. Terrorisé le boucher prit la fuite et Saint Nicolas fit revenir les enfants à la vie. Cette légende est à l’origine d’une célèbre chansonnette :
« Ils étaient trois petits enfants qui s’en allaient glaner aux champs… »

Après la Réforme protestante survenue au XVIe siècle, la fête de Saint Nicolas fut abolie dans certains pays européens.
Les Hollandais conservèrent cependant cette ancienne coutume catholique. Au début du XVIIe siècle, des Hollandais émigrèrent aux États-Unis et fondèrent une colonie appelée « Nieuw Amsterdam » (en néerlandais) qui, en 1664, devint New York. En quelques décennies, cette coutume néerlandaise de fêter la Saint-Nicolas se répandit aux États-Unis. Pour les Américains, Sinter Klaas devint rapidement Santa Claus.

Après plusieurs décennies, la société chrétienne trouva plus approprié que cette « fête des enfants » soit davantage rapprochée de celle de l’enfant Jésus. Ainsi, dans les familles chrétiennes, saint Nicolas fit désormais sa tournée la nuit du 24 décembre.

(sources : http://www.joyeux-noel.com/ )

 

 

Moi comme j’adore les traditions et que je ne manque pas l’occasion de fêter des choses sympas surtout pour et avec les enfants je le fête tous les ans bien que n’étant pas ni Belge, ni Alsacienne 😉

Cette année j’ai pris des idées d’activités à réaliser avec les enfants sur le blog d’Edith Nounoudunord ( http://nounoudunord.centerblog.net/) qui est une mine d’or pour nous autres Assistantes Maternelles. Merci à elle pour tout son savoir, son imagination et de nous faire partager . Je n’oublie pas de la remercier pour prendre du temps de répondre à ses mails et de nous donner son avis et ses conseils. Bravo et Merci à Elle.

Ensuite j’ai fait des chocolats à remettre aux enfants et mes traditionnels Manalas que je faisais déjà tous les ans.

IMG_20141205_142725 IMG_20141205_142708 IMG_20141202_131056

Recette des Manalas :

Ingrédients :

  • 700 g de farine de blé ordinaire (type 55 de préférence)
  • 80 g de beurre ramoli
  • 10 à 15 g de sel
  • 20 g de levure de boulanger
  • 2 à 3 cuillères à soupe de sucre en poudre (30 à 50 g)
  • 40 cl de lait
  • 1 oeuf
  • Pépites de chocolat (pour les yeux)
  • Pour le glaçage :
  • 1 jaune d’oeuf dilué avec un peu de lait
Préparation :
Elle peut se faire en MAP (Machine a pain) :  mettre tous les ingrédients sauf pépite et de quoi faire le glaçage) programme pâte cycle complet : 1 h 30,
soit au robot :
 Diluer la levure avec 15 ml de lait tiède et 2 CS de farine, mixer et laisser pousser 15-20 minutes, ensuite ajouter les œufs, la farine, le sel, le sucre,le beurre,  le restant du lait et l’oeuf
mixer les ingrédients, faire une boule homogène la mettre dans un grand saladier et laisser pousser dans un four préchauffer a 50° degrés 1 h 15.

Une fois que le pâton à pousser on étale au rouleau à pâtisserie sur 8 mm d’épaisseur environ la pâte sur un plan de travail propre mais fariné
. A l’aide d’un emporte pièce en forme de bonhomme (pour les pressées comme moi) on fait nos manalas que l’on dispose sur des plaques de cuisson a four (avec papier sulfurisé ou papier cuisson) on ajoute des yeux avec soit des gouttes de chocolats (pépite, pointe enfoncées dans la tête pour que cela tienne) ou des pignons de pain, ou des raisins sec pas trop gros.

On recouvre d’un torchon et on laisse pousser dans une pièce chaude environ 30 minutes. Pendant ce temps on  allume le four à 180 degrés.

Quand les manalas ont poussé on les badigeonne avec mélange jaune d’œuf et lait et on enfourne pour 12 minutes. C’est prêt!

Former les Manalas, soit vous trichez en achetant une emprunte en forme de bonhomme comme moi soit vous pouvez formez les bonhommes à la main :

 

Technique pour celles et ceux qui ont le courage de façonner les manalas de manière traditionnelle, c’est à dire à la main!

Une fois la 1ere pousse du pâton, on remet la pâte sur le plan de travail et  on l’écrase légèrement avec les mains. La couper en 16 morceaux égaux. (on peut peser le paton, diviser son poids par 16 pour faire vraiment équilibré)

Pour chaque morceau, couper 1/4 de la pâte et former une petite boule pour la tête. Façonner ensuite le reste en un cylindre et le poser sur la plaque de cuisson en l’aplatissant légèrement. A l’aide d’un couteau bien aiguisé, couper les jambes et les bras du manala avec une corne de cuisine ou un couteau. Éviter de faire des bras trop fins qui deviendront secs à la cuisson. Poser la tête du manala sur ses épaules et poser les yeux.

Couvrir les plaques avec des linges humides et laisser doubler de volume à température ambiante (1/2 heure).

Ensuite on badigeonne et on enfourne a 180 degrés mais entre 15 et 17 minutes cette fois ci. Surveillez le four.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Nuage de Tags

%d blogueurs aiment cette page :