Mes amis, mes Amours, mes coups de coeur et de blues, ce que j'aime , moi !


Je ne suis pas une fan de slam ni de Grand Corps Malade, toutefois je respecte l’art et la poésie, et j’ai entendu son texte « je suis charlie » à l’Emission #soireejesuischarlie hier soir sur France 2. J’ai aimé ce texte simple que je vous fais partager.

Je suis Charlie (par Grand Corps Malade)

7 Janvier 2015, j’ai pas envie d’aller au lit,
Je préfère prendre un stylo, car ce soir, je suis Charlie,
Les artisans de la liberté ont rencontrés leur destinée,
Ce soir j’écris pour eux, parce que je n’sais pas dessiner.

Soyons 66 millions à avoir la même idée,
Pour que leurs cartouches d’encre à eux ne soient plus jamais vidées,
Laissons des traces indélébiles pour que l’avenir puisse savoir,
Que leur talent et leur courage ne vivent pas que dans nos mémoires,

Ecrivains, paroliers, dessinateurs, graffeurs,
Musiciens, poètes, peintres et sculpteurs,
Célébrités anonymes, professionnels et amateurs,
Faisons en sorte que cet élan s’affiche plus loin que sur Twitter.

Des hommes sont morts pour défendre la liberté d’expression,
Mais leurs idées doivent rayonner ne subir aucune pression,
Contre l’obscurantisme avec honneur et insolence,
A nous de prendre les crayons pour que leur combat ait un sens.

J’ai mal à l’être humain comment en est on arrivés là ?
Perdue dans ce vacarme la fraternité chante à capella,
La barbarie grandit sans aucune trace de dignité,
En 2015 le monde a perdu toute humanité.

(Je suis Charlie, je suis Charlie ….)

Si seulement les mois qui viennent, pouvaient me faire mentir,
Si seulement ce drame abject pouvait nous faire grandir,
Puissions nous nous réunir pour croire ensemble à l’embellie,
Quoi qu’il advienne j’ai un stylo car ce soir je suis Charlie.

(Je suis Charlie, je suis Charlie ….)


Le titre de mon article n’est pas très original mais il résume tellement bien ce que nous venons de vivre en France Métropolitaine depuis quelques jours que je ne pourrais pas en mettre un autre.

La France a connu son « 11 septembre » sur 3 jours…Les 7/8 et 9 janvier 2015 resteront dans les livres d’Histoire. Voici ma modeste contribution.

Ce ne sont pas des avions se crachant dans des tours qui ont causé des traumatismes chez nous mais 3 Hommes, des fous, embrigadés dans des idées absurdes, qui ont causés 17 morts, des jours et des nuits de terreurs. Ils pensaient réduire la France au silence, au lieu de cela, ils n’ont eu qu’une minute… Des millions de « Je suis Charlie » sont apparus sur les réseaux sociaux, sur des pancartes, sur des visages et des mains. Près de 4 millions de personnes dans les rues de la Métropole et des dizaine de milliers de gens solidaires manifestant eux aussi dans le monde entier. Sans parler du « G40″ improvisé en tête de manif place de la République. Bon ok pour des raisons de sécurités les 44 chefs d’états et politique ne sont resté ensemble que quelques minutes. Les plus grincheux crieront au scandale en ces périodes de crises dépenser tant de frais de déplacement et d’Hébergement de Hauts Politique (donc eux plus leurs service de sécurités, des ministres, des proches….) pour seulement faire quelques photos qui seront publiées mondialement et quelques mètres dans le cortège mais bon…Si un autre abruti de terroriste avait voulu faire un carton hier il aurait frappé très fort. La sécurité terrestre était déployé a son maximum pour éviter tout esclandre et incident mais on est jamais totalement a l’abri des fous et les 17 victimes et leurs proches le savent.

Résumés des faits :

7 janvier 2015 : attentat terroriste contre Charlie Hebdo.

Les frères Kouachi 2 terroristes armés de fusils d’assaut font irruption dans les locaux de Charlie Hebdo pour abattre froidement le cœur de la Rédaction qui se réunit tous les mercredis. Ces Hommes disent vouloir venger le prophète qu’ils auraient insultés avec leurs caricature…

Bilan : 12 morts dont 2 policiers et 11 blessés.Les dessinateurs Cabu, Charb, Honoré, Tignous, Wolinski et l’économiste Bernard Maris, tous réunis en conférence de rédaction ce jour-là, sont tués pendant l’assaut, ainsi que Elsa Cayat, psychanalyste et chroniqueuse, Franck Brinsolaro, brigadier de police chargé de la protection de Charb, Frédéric Boisseau, agent de maintenance, Michel Renaud, journaliste invité, et Mustapha Ourrad, correcteur du journal, le policier, Ahmed Merabet, étant tué dans la rue, après l’assaut.

Personnellement je ne lisais pas Charlie Hebdo mais je regardais Récré A2 quand j’étais petite et je n’oublierais pas Cabu qui a dessiné le nez de Dorothée… et puis j’avais vu Charb et Tignous au « Petit Journal »sur Canal + plusieurs fois. J’avais déjà été choqué en 2011 quand quelqu’un avait mis le feu à l’immeuble de Charlie Hebdo pour leur faire peur. Que l’on aime ou pas les propos du journal ou les caricature on a pas a vouloir tuer des gens pour des mots ou des dessins… La liberté d’expression et d’opinion tant que l’on ne passe pas aux actes n’a rien de dangereux. Nous sommes en Démocratie logiquement et chacun est libre de dire ce qu’il veut, y compris des conneries.  Un dicton un peu cru dit « les avis c’est comme les trous du cul, tout le monde en a un » ce n’est pas faux. Il faut être libre de pouvoir donner son avis. Libre de débattre mais ne pas imposer son avis. Il faut dialoguer et accepter que tout le monde a le droit de ne pas être d’accord avec l’avis du voisin. Il faut être Tolérant en somme.

10393896_10206036812698679_8452563116678319209_n

Charlie Hebdo c’était 300 abonnés, 30 000 exemplaires édité chaque semaine et des satyres connues mondialement qui dérangeaient.  Certains ne tolérant pas l’Humour noir de Charb et ses comparses. Le Journal cherchaient même des fonds pour se sauver car il risquait de fermer ses portes faute de lecteurs. Un des tueurs fou a crié en sortant de l’Immeuble de Charlie Hebdo  » On a tué Charlie Hebdo« …. et finalement ce qu’ils auront réussi a faire c’est créer un Elan National envers le journal, les abonnements explosent et des gens qui ne le lisaient pas sont soudain tous des « Charlie ». Le journal du mercredi 14 janvier 2015 sera tiré à 1 million d’exemplaire et tous les fonds récoltés seront reversés aux victimes de ces 3 jours…

8 janvier 2015 : Une fusillade a Montrouge

Pour faire diversion à la fuite des frères Kouachi qui n’ont toujours pas été pris après leur attentat a Charlie Hebdo, un 3eme homme, Amedy Coulibaly, proche des 2 frères, tente de faire diversion en tirant sur une patrouille de police a Montrouge suite a une collision entre 2 véhicules. La jeune policière Clarissa Jean-Philippe est tuée de coups de feu dans le dos.

De leur côtés Les frères Kouachi font un braquage dans une station service à villers-Cotterêts

Le plan Vigipirate est lancé au plan National.

Journée de Deuil Nationale. A Midi tout le monde fait une minute de silence.

9 janvier 2015 :  Double assaut et prise d’otages

Les 2 frères braquent un automobiliste et prennent la direction de Paris. Ils seront pris en chasse par la Police de Dammartin – en Göelle et finiront par se planquer dans une imprimerie. le patron de cette dernière sera libéré de suite et un second employé quant a lui restera planqué et enverra des SMS aux forces de Police tout le temps de la planque des 2 frères qui ne devinent pas qu’il y a quelqu’un avec eux.

Vers 13h à  la Porte de Vincennes une épicerie Kasher est victime d’une prise d’otage. C’est Amedy Coulibaly qui est responsable. Il tue 4 personnes Yohan Cohen, Yoav Hattab, Philippe Braham et François-Michel Saada et prend 17 autres personnes en otage, dont certains dont il ignore l’existence puisqu’un des vendeurs de l’épicerie les planquent dans la chambre froide de l’épicerie.

Les forces se déploient . Le GIGN reste à Dammartin, et la brigade anti terroriste, des brigades de Police et la DGSI encerclent l’épicerie Kasher.

Vers 17 h l’assaut est donné en quasi simultanéité pour éviter que soit les frères Kouachi soit Amédy coulibaly ne tue des otages supplémentaires.

Les 3 hommes seront abattus et tout le monde a poussé un OUF de soulagement.

Des morts pour des morts…la loi du Talion … Ce n’est pas toujours souhaitable mais dans ce cas précis, ces 3 hommes sont mieux morts que vivants. Ils ne pourront plus faire de mal à personnes.

Certains d’entre eux étaient connus de la police, des services secrets américains, connus pour leurs formation de Jihadiste et même récidivistes pour des braquages.

Ces hommes étaient surveillés mais la surveillance a été relâché il a quelques mois. Il ne fallait pas….

Si tout n’était pas payant dans la vie il y aurait peut être plus de moyen de se préserver de ce genre de chose. On libère des criminels car cela manque de place en prison et on ne leur installe pas ni puce électronique de géolocalisation ni bracelet pour savoir leurs faits et gestes. Il y a des failles. Si certains criminels se réinsère réellement ou essaient de le faire, ce n’est hélas pas le cas de tout le monde et de nombreux crimes perpétués (vols, enlèvements, viols, meurtres, actes de terrorisme…) sont commis par des récidivistes. Il faut remédier à cela et vite.

11 janvier 2015 :  Grande marche Républicaine.

Initialement prévue à Paris, cette marche a pris une ampleur sans précédent. Des gens de tous bords confondus, de religions différentes, de couleurs différentes, des jeunes enfants, des personnes âgés, des anonymes et des célébrités, 44 chefs d’états dont certains poussant à la controverse (ils manifestent ici alors qu’ils sont contres la Liberté d’Expression chez eux..) . Même ma police s’est faite applaudir alors que cela faisait quelques années qu’elle n’était plus toujours bien vu (violence policière, magouilles et parfois ne faisant pas bien leur travail )

Des manifestations a Paris bien sur, mais dans de nombreuses villes de France et dans d’autres pays.Pres de 4 millions de personnes rien qu’en métropole! Je n’avais jamais vu tant de monde aussi solidaire depuis le 11 septembre 2001 et depuis la Mort de Lady Diana. j’ai eu les larmes aux yeux.

Pour ma part je n’ai pas pu assister aux manifestations. Nous étions en famille dans le Pas de Calais et le temps de rentrer avec les enfants qui étaient fatigués nous avons suivi cela via la télévision. Solidaire mentalement et sincèrement bien que non la physiquement je vous assure.

648x415_vue-manifestants-marche-republicaine-paris-11-janvier-2015londres montral rio

Pourquoi faut il donc qu’il y ait des drames pour que les Humains se sentent enfin unis et appartenant enfin a un même genre…le genre Humain? Peut importe les idées, le genre de sexualité, de religion ou de couleur de peau. Depuis mercredi 7 janvier 2015 tout le monde ou presque est Charlie.

10911494_626935880744942_6003053532771461611_o

Certains idiots diront que c’était bien fait pour eux car ils n’avaient pas à se moquer. Mais bon sang, réfléchissez bande d’inculte. Dieu quelque soit le nom qu’on lui donne, a crée l’Homme a son image C’est a dire avec ses qualités et ses défauts. Et si Dieu à crée la liberté d’Aimer ou de ne pas aimer (et oui) , l’Humour ou le non Humour, des êtres si différents (homme, femme, hétéro, homo, bi, de couleurs différentes, petit, grand, gros, mince, chevelu, chauve, croyants et même Athée, politique ou Apolitique…) Ce n’est pas aux Hommes de choisir a sa place qui doit vivre ou mourir pour telle ou telle idée.

Les jihadistes disent vouloir mourir en Martyrs mais ils sont lâches n’assumant leurs actes que sur des vidéos qui seront vu après leur mort . Si ces gens assumaient ils ne se cacheraient pas, ils iraient au devant de leur détracteurs pour leur exprimer leur poing de vue autour d’une table au lieu de tuer lâchement des hommes et des femmes désarmés et pour certains dans le dos.

10915283_789294147772285_6748769475840856266_n

Comme beaucoup de gens, j’ai allumé des bougies pour les âmes des 17 victimes de ces 3 jours horribles. Comme beaucoup j’ai changé ma bannière FB et mis « Je suis Charlie » en photo de profil.

bougie

Je me sens touché par ce drame qui a tué des innocents. Je suis pour la Liberté d’expression et d’opinion, pour le dialogue. Pour l’unité d’un peuple , pour la fraternité et l’égalité.

10933728_10204839662765585_3299367048701596451_n

Il faudrait que l’économie ne dirige pas le monde (même si c’est semble t il techniquement impossible) parce que si certains ne voulaient pas s’enrichir a tout prix, cela éviterait bien des drames (allant du suicide de la personne désespérée ruinée aux fous dangereux terroristes)

Il faudrait arrêter de vouloir interpréter les paroles des « saintes écritures »  toutes religions confondues. Personne à notre époque n’a rencontré Dieu (quel qu’il soit) de son vivant alors il faudrait arrêter de parler en son nom et vouloir imposer sa pensée:  vous n’en savez rien!  On peut être libre de croire en Dieu ou Non sans être mal vu.

Et puis il faut arrêter les amalgames et les clichés Les islamistes ont réussi a faire en sorte a force de faire des attentats ici ou la depuis des décennies que les gens prennent tous les musulmans pour des terroristes. Hors c’est faux.  Il faut arrêter les clichés. Tous les musulmans ne sont pas des terroristes, tous les juifs ne sont pas des voleurs de trésors, tous les cathos ne fustigent pas les gays, tous les gays ne sont pas des folles ou des pédophiles, tous les hommes ne sont pas des machos ou des fainéants et toutes les femmes ne sont pas des saintes ou des salope. Il faut de tout pour faire un monde mais bon quand même  il est vrai qu’on se passerait bien des Terroristes, des imbéciles, des extrémistes, des intégristes, mais le fait même de dire cela serait vouloir comme eux, éliminer une partie de la population et dans ce cas ne devenons nous pas nous aussi extrémistes?

En tout cas comme le souhaite toutes les futures miss…je voudrais un monde en Paix.

Pour l’heure que les familles et les proches des 17 victimes puissent faire leur deuil, recevez mes sincères condoléances messieurs, mesdames.

Il faut souhaiter que cet engouement mondial ne retombent pas comme un soufflé et que des décisions soient prises et des actions efficaces soient menées. Il faut souhaiter que notre monde soit plus sécurisé et sécurisant pour nos enfants et notre avenir. Ne plus avoir peur de s’endormir, de sortir. Il faut Vivre. Il faut Parler. Il faut Rire.

L’Histoire semblent ne rien apprendre aux Hommes au fil des siècles. Les guerres de religions, les dictateurs, les extrémistes existent toujours un peu plus, et un peu plus extrêmes à chaque fois. Mais pourquoi donc l’Homme (Individu) devient il toujours pire au fil des ans, des décennies, des siècles?

En tout cas, Liberté Égalité, Fraternité, Amour et Humour devraient être les choses auxquels ont croient le plus. Et comme ma grand mère qui a connue la seconde guerre mondiale et le nazisme et les camps de concentrations, qui a son retour a partagé son expérience pour que « plus jamais ça » je témoignerais moi aussi de mon vivant  par mes écrits et mes mots pour dire à quel point il est important que la Tolérance, L’Amour, La Liberté d’expression , l’Humour , l’Égalité et la fraternité soient les valeurs auxquels il faut croire. Ce sont les seules choses que nous pouvoir « voir » de notre vivant.

Et on va continuer de se moquer gentiment de ci ou de cela, de s’exprimer sur tous les sujets, d’exprimer nos joies et nos mécontentements parce que c’est cela la Démocratie et la Liberté d’expression1010140_810832785654460_7453766346514069198_n

Pour finir , on est pas tous Charlie, on est soi il ne faut pas oublier qu’on a tous une identité propre et nous n’avons pas tous changé de nom. Pour ma part je suis Céline.et je suis Charlie ;-)

Cette symbolique  de devenir Charlie un temps ne nous fera pas devenir un chroniqueur, un journaliste satyrique, un dessinateur, un policier, un simple client d’une épicerie casher mais ce sera a jamais le symbole d’une unité mondiale face au terrorisme, face a la peine des familles des personnes tués, face à la Liberté d’Expression qu’il ne faut pas tuer . Ces 3 simples mots trouvé par hasard par un homme qui ne trouvait pas les mots pour exprimer son chagrin ont changé un temps la face du monde.

J’aime lire, j’aime écrire, j’aime débattre, je pleurs, je rie. Je suis chiante, je suis râleuse, je suis  douce et aussi énervée, je suis ronde, je suis femme, je suis mère et je suis humaine.

J’ai des amis de toutes les couleurs, de toutes les religions et de tous bords politique

Personnes n’est parfait mais je ne connais pas de gens de mon entourage qui ait été insensible à ces quelques jours. Je suis donc fière de compter des être humains dotés d’un cœur dans mon entourage. Les quelques imbéciles vus a la TV qui pense que c’est bien fait, ceux qui font des amalgames et ceux qui tirent les balles sans parler de ceux qui revendiquent les attentats, n’ont rien compris à l’Être Humain et ne méritent même pas d’exister….

JE SUIS JUIF
JE SUIS MUSULMAN
JE SUIS CHRETIEN
JE SUIS PROTESTAN

JE SUIS DE TOUTE RELIGION OU TOUTE PHILOSOPHIE

JE SUIS ATHEE

JE SUIS BLANC
JE SUIS NOIR

JE SUIS JAUNE

JE SUIS FRANCAIS

JE SUIS ETRANGER

JE SUIS HETERO

JE SUIS GAY

JE SUIS BI

JE SUIS EN BONNE SANTE

JE SUIS HANDICAPÉ

JE SUIS UN HOMME

JE SUIS UNE FEMME

JE SUIS TOUTE NATION

JE MANGE DE LA VIANDE

JE NE MANGE QUE DES VEGETAUX

JE SUIS BEAU

JE SUIS MOCHE

JE SUIS PETIT

JE SUIS GRAND

JE SUIS MINCE

JE SUIS RONDE

JE SUIS IMPARFAIT ET PLEIN DE CONTRADICTION

JE SAIS ÊTRE POLI

ET JE SAIS DIRE « JE T EMMERDE »

JE SUIS POLITIQUE

JE SUIS APOLITIQUE

JE SUIS UNE MAJORITE

JE SUIS UNE MINORITE

JE SUIS UN ETRE HUMAIN

JE SUIS LE MONDE

JE N AI PAS PEUR

 d852a14e

et forcement en bonne Fan de Mylène Farmer que je suis je ne puis que faire partager son témoignage a elle aussi… qui comme beaucoup d’artiste c’est mobilisée aussi…

10928641_1030505556966683_1758341594_n Crédit Photos : je m’excuse pour l’emprunt et l’utilisation des images qui illustre cet article, je ne sais pas dessiner et je n’ai pas de photos personnelles des événements. J’espère qu’étant donné que je ne manque de respect a personne il ne me sera pas tenu rigueur de ces emprunts.


Après les festivités du Réveillon Forcement on est un peu crevé. De notre coté nous nous sommes couchés a 5h du matin et avons vécu le 1er janvier en total décalage horaire. Et pourtant nous n’avions pas fait d’excès la veille espaçant bien le repas dans le temps pour que la soirée dure et que l’alcool soit raisonnable et ne donne pas mal au crane.

Malgré cela la fatigue a fait en sorte que comme beaucoup dans la nuit du 1er au 2 janvier 2015 nous soyons crevé et forcément un peu moins vigilant qu’à l’accoutumé.

En effet nous pensions mon chéri et moi que l’autre avait fermé la porte d’entrée comme on le fait chaque jour…et bien non…. et il aura fallu d’une fois pour qu’on se fasse cambrioler!

Le cambriolage :

A 2h38 du matin, ma gorge me fait mal et je m’étrangle comme depuis plusieurs jours puisque j’ai une bonne Rhino Trachéo. Et je me réveille parce que je tousse et que j’ai envie d’aller faire pipi… Là je vois que bizarrement il a de la lumière qui vient du RDC. Je descend et je vais éteindre ma cuisine qui est allumé. Je me dis que ma fille de 6 ans à peut être eu soif et a oublié d’éteindre comme cela lui arrive régulièrement et je remonte me coucher. A peine couchée j’entends la clochette de l’un de mes chats dans la chambre.  Pour info depuis que nos chats nous ont fait de nombreuses conneries dans notre ancien appartement ils sont interdit de séjour dans la maison et nous leur avons aménagé un coin douillet sous la véranda. Donc le fait qu’ils soient dans la maison c’est qu’ils ont pu entrer et cela, ce n’est pas normal!

Mon chéri  et moi descendons pour voir cela. A première vu a part 2 chapeaux de Noël dans le couloir qui mène au salon par terre rien de bizarre les chats auraient pu jouer avec mais en arrivant dans le salon, je constate la porte fenêtre ouverte. Et je suis SURE qu’elle était fermée a clé et là horreur, sont étalé sur le canapé, le manteau de mon homme, mon sac à main qui est complètement vidé, des centimes par terre, le chéquier etc…. J’ai bien mis 1 minute a réaliser que cela ne pouvait pas être les chats qui étaient responsable de ce carnage. J’ai dit à Doudou que je pensais qu’on avait été cambriolé.

Aussitôt il cherche son portable et le mien, ils ont disparus ainsi que les chargeurs, la tablette de notre fille et un peu d’argent. L’ordi est toujours là allumé. Là mon homme m’explique que les cambrioleurs cherchent les bijoux, l’argent, les trucs légers à revendre et pas lourd pour courir vite si jamais ils se font attraper.

J’appelle aussitôt la Police pour leur signaler et Chéri  a un reflex auquel je n’aurais pas pensé. Il allume google et se connecte a son compte pour voir si la géolocalisation installé sur son téléphone peut nous dire où le voleur se trouve. Et OUI!!!! Le cambrioleur n’est pas loin, il est a 300 mètres tout au plus en bas de la rue.

La patrouille de Police arrive et on leur dit qu’on sait où se trouve le cambrioleur et qu’on voit ses déplacements grâce à la géolocalisation. Un voisin qui lui aussi a été cambriolé et à entendu du bruit chez lui arrive en camionnette dans l’espoir de retrouver des affaires de sa femme que le voleur éparpille au fur et à mesure dans la rue. En effet pris par surprise chez eux il a juste eu le temps d’attraper le sac à main de Madame et le Iphone de Monsieur.

La Géolocalisation montrant toujours les déplacements du cambrioleur, les agents contactent leurs collègues de la BAC (Brigade Anti Criminel) qui est en voiture non loin pour leur signaler la position du cambrioleur. Une course poursuite s’entame quand le voleur entend la voiture de police. Mais au bout de quelques minutes et pendant que l’agent qui est chez nous prend des empreintes à l’aide d’un kit à empreintes, le cambrioleur est arrêté dans l’enceinte de l’Hôpital Charcot où il essayait de se cacher. Le Cambrioleur se plains de douleurs faciale, il s’est cassé des dents en passant au dessus d’un portail! Bah voyons on va le plaindre en plus! Fallait pas sauter au dessus du portail pour entrer par effraction pour commencer !

On nous informe que le cambrioleur est arrêté. On nous informe aussi qu’il faudra aller porter plainte au commissariat à la première heure le lendemain matin et qu’il va falloir se munir des factures et des numéros de séries de nos appareils!  ( Quand tu les as plus tu l’as dans le C….!) Si ils retrouvent nos affaires cela pourra prendre quelques temps pour les récupérer car la loi française exige de « demander la permission au cambrioleur de nous les rendre » Si si je vous jure ce n’est pas une blague! On croit rêver! Mais j’ai appris par la suite que c’est plus pour « la forme » que les policiers demandent car en cas de contestation du cambrioleur (présomption d’innocence dans la cas d’un seul objet) c’est quand même plus discutable quand le voleur est comme dans notre cas en possession de plusieurs appareils , chargeurs etc… Donc on lui pose la question et même si il dit non, on rend leurs objets aux propriétaires.

On ne se sent plus chez soi…on a du mal à dormir…on a peur…

Entre temps notre fille a été réveillée par toute cette agitation et a eu assez peur. Je suis monté la rassurer elle tremblait comme une feuille entendant des bribes de notre conversation avec la Police.

De notre coté, les policiers partis (environ 4h du mat) nous n’avons pas réussi a nous rendormir. Adrénaline quand tu nous tiens… Pour ma part j’imaginais le pire , ce qui aurait pu arriver si ce type était monté à l’étage, j’ai eu peur pour nos vies, celles de mes enfants. Et puis je me suis rappelé que j’étais descendue pour éteindre la lumière que si cela se trouve il était là, tapis dans le noir, qu’aurais je fais si j’avais été face a lui? Impossible de dormir, de fermer les yeux. L’imaginer se promener librement chez nous ..; j’ai eu froid dans le dos.

N’en déplaise à certains lecteurs du Parisien  SI on peut être Monsieur et Madame tout le monde et avoir du bol dans ce type d’affaire pour une fois pas besoin de piston, juste d’avoir eu le reflex d’installer une application gratos sur un téléphone et du bol  qu’il soit allumé pour le retrouver!  C’est en effet très rare, d’après le brigadier que nous avons eu au téléphone seul 2% des cambriolages se passant en France voit des issues ou les propriétaires retrouvent leurs affaires. On a eu beaucoup de chance, et je bénis le fait d’avoir un Geek comme conjoint!

Concernant la police, je n’ai pas toujours eu confiance en eux  ce ne sont pas toujours des gens de confiance ou efficace. Dans ce cas présent, ils sont arrivés rapidement, étaient gentils, rassurant et n’ont pas fait grand chose puisque c’est le portable de David qui a fait presque tout le travail . Comme l’a dit un brigadier à mon homme, une affaire comme celle la c’est du « pain béni » pour eux, ils ont les lauriers alors qu’ils n’ont rien fait. MAIS ils ont quand même arrêté le cambrioleur chose que nous n’aurions pas pu faire nous même et nous avons récupéré nos affaires moins de 24h après qu’elles aient été dérobées, donc rien que pour cela je dis MERCI la Police.

Comment Activer la Géolocalisation sur votre téléphone?

Pas besoin d’être un génie pour activer la géolocalisation il vous faut avoir un téléphone type Smarthphone ou Iphone et bidouiller un peu son appareil.

N’ayant pas de « Pomme » je serais assez brève : Pour Iphone voir avec Apple ou l’Apple Store si il y a une application supplémentaire liée à votre compte email en plus d’activer la géolocalisation simple dans les paramètres de votre téléphone.

Pour Androïd, dans les paramètres de votre appareil cliquez sur géolocalisation pour l’activer PUIS comme généralement les « Paramètres Google » sont inclus par défaut dans le téléphone que vous ayez ou non un compte Gmail,  il vous faut cliquer sur l’appli « paramètres google » et dans l’onglet « sécurité’ cocher tous les onglets.  A mon avis cela vaut le coup de se créer un compte Gmail si vous n’en avez pas rien que pour cela. En plus les contacts entrés dans Gmail restent sur Gmail donc quand vous changez de téléphone ou que vous le perdez vous n’avez plus à re rentrer tous vos contacts ce qui est un gain de temps considérable mais cela c’est un autre sujet.

Grâce a ce système cela vous permettra par la suite de regarder où s’est promené votre téléphone. Par contre il ne faut pas éteindre son téléphone sinon on ne perd la géolocalisation, il faut mieux être en vibreur ou en mode silence la nuit ou dans un sac, c’est le seul moyen pour le retrouver. Une fois éteins, même avec un système comme cela c’est mort….(mon téléphone à moi était en mode « Avion » et on ne pouvait pas le localiser non plus)

La géolocalisation mange un peu de batterie et il faut recharger tous les jours son téléphone, mais de nos jours avec le nombre d’applications, jeux, connections à Facebook et autre c’est déjà le cas alors…..

La Géolocalisation c’est bien mais….un peu peur d’être espionné…

Avis aux gens qui comme moi n’aiment pas être espionné. Il est vrai que cette application fait un peu type d’espion mais on peut effacer l’Historique des mouvements régulièrement via l’ordinateur ou son smarthphone et votre position géographique n’est indiqué dans vos statuts de réseaux sociaux que si vous en faite la demande et non de manière automatique donc , je pense que pour une fois on peut faire une exception pour ce service qui peut permettre de 1 retrouver ses affaires 2 arrêter un criminel!

Sécuriser un peu plus son téléphone…

A noter qu’il existe aussi des applications comme « Lookout « , « Lockwatch » pour Androïd ou « CaughtU » sur Iphone qui permette de prendre en photo (sans le montrer, sans flash) les personnes qui tentent de s’introduire sur votre téléphone et qui généralement font un mauvais code, un mauvais schéma etc…cela vous envoie par la suite un email avec la photo de l’intrus. C’est pas mal cela aussi non?

Nous avons eu beaucoup de chance et l’affaire s’est réglée dans un temps record grâce a la Geolocalisation installée sur le téléphone de mon homme. Même la police a trouvé cela génial et devra maintenant y penser dans ses enquêtes (avant c’était pas forcement le cas semble t’il)

Que devient notre cambrioleur?

Notre cambrioleur est un homme de 36 ans multi récidiviste. Il a passé quelques heures à l’hôpital le temps de soigner sa douleur dentaire mais il devrait se présenter ce jour lundi 5 janvier en comparution immédiate au tribunal de Versailles.

La question est, pourquoi libérer un homme qui dés qu’il est dehors recommence ? Je sais bien que les prisons sont pleines de criminels en tous genre et trop pleine semble t il mais après cela on vient se plaindre de la recrudescence des cambriolages, des meurtres ou des agressions commis par des récidivistes. Qu’on libère une fois un prisonnier pour bonne conduite passe encore, mais qu’il soit surveillé régulièrement et si il recommence qu’on ne le libère plus!

Je ne sais pas encore de combien de temps va écoper notre cambrioleur, mais toujours est il que cela ne sera pas suffisant pour qu’il en tire la leçon (cela n’a pas suffit les fois précédentes, alors pourquoi cette fois ci cela marcherait???)  Certes nous avons récupéré nos biens. Mais nous avons perdu le sommeil. Ma fille de 6 ans demande dés la nuit tombée à ce qu’on l’accompagne aux toilettes ou même chercher un truc dans la cuisine. On sursaute au moindre bruit. On vit chez nous enfermé comme en prison se baladant le trousseau de clé à la main pour aller d’une pièce à l’autre et la refermant dernière nous. Cela aurait pu être bien plus grave certes mais tout de même, on ne se sent plus chez soi, on ne se sent plus en sécurité.

Notre affaire à même été relayée dans la presse (Le Parisien, infoNormandie.com, Yahoo…) avec quelques erreurs ici et là (Ah ces journalistes…la prochaine fois contactez les intéressés directement peut être pour avoir les infos au lieu de broder!)

En tout cas l’année démarre fort!

On est pas riche, on est pas propriétaire, on bosse dur, j’ai même connu le chômage mais jamais je ne volerais ou agresserai quelqu’un pour avoir de l’argent ou des choses que je ne peux pas m’offrir. On peut avoir des crédits ou attendre des mois pour s’offrir un petit truc, on ne fait pas d’excès et on ne part pas souvent en vacances, on est de la classe moyenne et on galère comme beaucoup de monde. On est pas des privilégiés, on est des gens normaux et honnêtes. Comme beaucoup nous sommes désormais des victimes de gens malhonnêtes. Je sais qu’il y a du chômage, de la précarité etc…mais voler, agresser, entrer par effraction chez les gens qu’ils soient chez eux en train de dormir ou pendant leur absence ne réglera rien. Être hors la loi rendra la situation de ces gens encore plus précaires. Comment être réinséré et trouver un boulot honnête qui paye pour avoir un toit a soi et ne pas vivre en foyer précaire quand on est un récidiviste??? Faut réfléchir un peu et ne pas jouer la facilité par flemme de faire comme les autres et devoir être honnête pour gagner le peu qu’il faut pour vivre.

Sur ce…. Protéger vos téléphones pourra vous permettre peut être de vous protéger un peu et de faire arrêter quelques voleurs malhonnêtes Alors n’hésitez plus!


Bonjour Chers Lecteurs,

J’ai déjà évoqué ma grand mère sur mon blog sans entrer plus que cela dans les détails mais vous aviez compris qu’elle compte beaucoup pour moi et ce même si elle nous a quitté en 2001.

Il y a des dizaines de site internet d’Association de Déportés, de Résistants qui parlent de personnes qui ont vécu la seconde guerre Mondiale. Certains en sont revenus, d’autres non. Des livres ont été publiés. On parle beaucoup des Juifs qui ont subit les atrocités du nazisme. Mais il n’y a pas qu’eux qui ont souffert. Les Tziganes, les homosexuels, les malades, les vieux, des enfants, des handicapés, des Artistes et des Résistants. Pardon si j’en oublie. Les nazis ont fait beaucoup de mal.

Ma grand mère ayant fait partie de la Résistance je pensais bêtement qu’elle était répertoriée comme des milliers d’autres dans une base de donnée quelconque et que je verrais son nom apparaître sur les sites consacrés au Devoir de Mémoire, aux Résistants, aux Déportés, aux Prisonniers de guerre, mais non.  Le seul site qui évoquait ma grand mère est celui ci « http://www.bddm.org/liv/details.php?id=I.264.. J’avais envoyé un mail pour faire corriger et apporter quelques précisions il y a plus d’un an mais à ce jour, rien n’est fait je les ai recontacter on verra bien.

14 Ans après sa mort à quelques mois du 70eme anniversaire de la Libération je me décide à faire parler d’elle. Je cherche les pages qui pourraient être intéressées par son Histoire et je les contacts.

J’ai donc rédigé une biographie de ma grand mère et le 1er à la publier est Cédric sur sa page Facebook  ( Histoire et Devoir de Mémoire- Résistance et Déportation Communauté )

https://www.facebook.com/pages/Histoire-et-Devoir-de-M%C3%A9moire-R%C3%A9sistance-et-D%C3%A9portation/518689268177724?fref=nf

Merci a lui.

J’ai contacté d’autres associations (http://www.fndirp.asso.fr/ , http://www.unadif.fr/, http://www.onac-vg.fr/fr/, http://www.bddm.org) Si vous voyez d’autres associations à me faire contacter n’hésitez pas à me les communiquer).

Voici donc sur mon blog  la Biographie de ma Grand Mère dont je suis si fière : Geneviève Chebroux-Folgoas.

Geneviève Chebroux – Folgoas était ma grand-mère paternelle. Je l’ai toujours appelée Mamy. Elle m’a élevée comme sa fille et je lui dois beaucoup. Durant toute mon enfance et mon adolescence je l’ai vu investie dans ses associations de Devoir de Mémoire pour que disait-elle « Plus jamais ça ! ».

En effet, Mamy a vu et vécu la seconde guerre mondiale. Quand j’étais enfant, je ne comprenais pas pourquoi elle en parlait tant. Elle m’ennuyait parfois à raconter toujours les mêmes choses pas toujours très drôle. Et puis, en grandissant, j’ai compris l’importance de ses récits, de son témoignage. Elle est même venue l’apporter dans ma classe au lycée. Mamy participait à des défilés du 14 Juillet, a même ranimé plusieurs fois la flamme sous l’Arc de Triomphe et elle allait à des cérémonies au Mont Valérien. Mamy apportait son témoignage dans des écoles et aidait des enfants à passer le concours scolaire de la Résistance.

Mamy apportait aussi son témoignage à de nombreux amis à moi, curieux de savoir la réalité de ce qui c’était passé. Certains ayant des grands-parents si traumatisés qu’ils ont refusé catégoriquement d’évoquer le sujet à leur proches.

Mamy était ma grand-mère, mais aussi un peu celle de tous mes amis. Elle était toujours là, généreuse, apportant son aide, son témoignage et à même hébergé plusieurs d’entre eux. C’était une grande « Dame » avec un énorme cœur et j’aimerais que l’on se souvienne d’elle.

Fille de Marcelle et Joseph Chebroux, elle a un frère Jean qui a 18 mois de moins qu’elle.

Son père, surnommé « Jo », héros de la guerre de 1914, a laissé une jambe dans les tranchées en 1915. Il n’aimait pas se plaindre et faisait tout ce que l’on peut faire avec 2 jambes. Il refusait d’être infirme et a appris le sens du courage à ses enfants. Il a été le Chef du Service Intérieur de l’Élysée et des Résidences Présidentielles de 1945 à 1962 sous les Présidences de Vincent Auriol, René Coty et du Général de Gaules.

Marcelle est entrée dans la Résistance en 1940, elle a été arrêtée et incarcérée par la milice en 1944. Elle sera décorée de la Légion d’Honneur. Elle est entrée dans la Franc-Maçonnerie et deviendra « vénérable maîtresse ».

Geneviève, Leontine, Suzanne, Germaine, Florentine, Chebroux vient au monde le 25 mai 1920 à Poitiers dans la Vienne. Elle a une enfance heureuse entourée de nombreux cousins et cousines dans une famille ayant de nombreuses activités, mais aimante.

Elle commence des études de médecine où elle rencontre celui qu’elle épousera après la seconde guerre mondiale, Jean Folgoas. Geneviève à pour projet de devenir Sage Femme et la devient au début des années 40.

Pendant la seconde guerre Mondiale, Geneviève suit sans le savoir l’exemple de ses parents, tous deux engagés à son insu dans la Résistance, et elle y entre elle aussi. Son pseudonyme sera « Olga ». Son frère habitant dans la partie non occupée de la métropole vit la guerre de son côté sans avoir beaucoup de nouvelles de ses parents et de sa sœur. (je n’ai hélas pas beaucoup d’infos sur ce qu’il a fait ou non pendant cette période)

Geneviève travaille sous les ordres de Jacques Baumel (chef de réseau et au siège de RPF, rue de Solférino) et pour Alexandre Parodi au Ministère des Affaires Étrangères.

Elle a fait partie du F.F.C, Délégation générale (Action) service SCC, comme agent de liaison, du 1er janvier 1944 à son arrestation le 5 Août 1944, mais elle ne sera officiellement démobilisée que le 23 septembre 1946.

Au moment de son arrestation, elle était Agent P2 Chargée de Mission de 2ème classe, en qualité de Lieutenant.

Son identité d’emprunt était Marie-Antoinette Forget, née Rondeaux le 12 juillet 1918 à Limoges résidant 17 cours de Verdun à Lyon. Pour l’anecdote, si les gens de la Gestapo qui ont arrêtée ma grand-mère avait regardé de plus près l’adresse, ils se seraient aperçu que c’était celle de la Gestapo de Lyon.

Ma grand-mère avait pour mission de faire passer des instructions et des nouvelles à différents contacts. Lorsque qu’elle fut arrêtée le 5 Août 1944 suite à la dénonciation d’un rendez-vous clandestin, elle fut interrogée et torturée par la Gestapo , celle de la rue de la Pompe et ce devant les camarades qui avaient été arrêtés en même temps qu’elle.

Témoin lors de l’arrestation : Jacques Jourda, dit Jacquemin, 3 rue Arsène Houssaye, responsable National, Lieutenant-Colonel.

Ma grand – mère savait que lors de son interrogatoire elle devait tenir au moins 24 H pour laisser aux personnes travaillant avec elle le temps de couper tous les ponts pour que les Allemands ne remontent pas jusqu’à eux. Elle a été torturée, les mains attachées dans le dos par des menottes mais elle n’a pas cédé.

Les Allemands se sont amusés à faire de l’humour en passant en voiture Place de la Concorde en disant à « Marie Antoinette (Forget) » que ce lieu « devait lui rappeler des souvenirs » (en Référence à Marie Antoinette guillotinée sur cette place).

Elle a été mise dans le noir, perdant les repères de temps. Elle a subi le supplice de la baignoire, on lui a brûlé un sein avec une cigarette, on lui a donné des gifles, tiré les cheveux, craché dessus et on a même étiré certains de ses membres (elle a eu après cela une déformation à l’épaule suite à son passage à la Gestapo), mais elle n’a pas parlé. Les Allemands en avait après sa mère, Marcelle Chebroux, et espérait bien lui faire dire qu’elle était sa fille et non la femme qu’elle prétendait être. Il lui ont raconté des horreurs pour la faire céder, elle a tenue bon ne laissant rien paraître.

Elle a donc été arrêtée, internée et déportée sous sa fausse indenté puisqu’ils n’ont pas pu prouver qu’elle était une autre personne.

Internée à la prison de Fresnes entre le 6 Août 1944 et le 15 Août 1944. Elle a pris le train comme des milliers d’autres le 15 Août 1944 à Drancy. Elle faisait partie des « 57 000″ . Je n’ai plus exactement son numéro précis, elle le connaissait par coeur mais elle parlait toujours des « 57000 » ducoup je n’ai retenu que cela hélas.

Lieux successifs de Déportation :

Ravensbrück du 21 Août 1944 au 2 Septembre 1944.

Envoyée en Kommando à Torgau du 2 septembre 1944 au 3 octobre 1944 où elle refuse de travailler dans une usine de munitions, elle est renvoyée à Ravensbrück du 4 octobre 1944 au 20 octobre 1944 puis départ pour un nouveau Kommando à Koenigsberg du 21 octobre 1944 au 5 février 1945. Les Allemands l’avaient condamnée à mort pour « refus de travail pour la Grande Allemagne » car elle s’obstinait à ne pas vouloir travailler et tentait de saboter tout ce qu’elle pouvait.

Libérée par les Russes le 5 février 1945, elle sera rapatriée le 5 avril 1945. Un certificat de déportation modèle A lui sera délivrée.

Ma grand-mère fut décorée :

Médaille de la Résistance avec Rosette

Chevalier de la Légion D’honneur

Croix de guerre avec Palme

Officier de la Légion d’Honneur.

Médaille de la Légion d’Honneur avec Rosette (Officier) qui lui fut remise par M. le Président René Coty en personne en 1957.

A la Libération, elle fut officiellement reconnue mutilée de guerre à 65 %.

A son retour, elle a participé au procès de la Gestapo Rue de la Pompe et c’est là que ses parents ont su la réalité des tortures qu’elle avait endurées.

Durant sa déportation, ses parents n’avaient pas beaucoup de nouvelles. Marcelle avait été arrêtée par la Milice et internée à la prison de la Petite Roquette (aujourd’hui disparue) et Joseph tentait de récupérer les membres de la famille. Il a eu différents échanges de courrier avec la Croix Rouge pour savoir où sa fille avait été envoyée.

Ma grand-mère a épousée Jean Folgoas le 3 octobre 1946 et elle a eu plusieurs grossesses mais seuls 2 enfants, mon père, Alain, né en 1947 et mon oncle, Hervé, né en 1950, ont survécu. Ma grand-mère a du subir l’ablation totale utérus-ovaires alors qu’elle n’avait que 36 ans. Son corps ne s’est jamais remis complètement de ce qu’elle avait subi ; au contraire.

Elle a travaillé comme sage-femme quelques années, puis elle a fait fonction de secrétaire de mon grand-père , médecin, quand il a eu installé son cabinet dans leur domicile d’Issy Les Moulineaux.

Ma grand-mère s’est beaucoup investie pour raconter son histoire, conférences et écoles, participer à des cérémonies et aider au concours scolaire de la Résistance.

Elle était Présidente de l’A.D.I.R et Vice- Présidente du Conseil Départemental des Anciens Combattants.

Ma grand-mère est décédée le 16 octobre 2001 après 4 ans de souffrances à la suite d’un accident bête. Des travaux avaient lieux dans son immeuble pour installer des interphones en faisant passer les câbles par les cages d’ascenseur. Les ouvriers avaient posé la porte de l’ascenseur à côté d’eux sans la caler le temps de travailler et quand ma grand-mère a ouvert sa porte pour sortir de chez elle, la porte lui ait tombée dessus lui ouvrant l’arcade sourcilière et en plus perforant la plèvre. La plèvre se remplissait d’eau très fréquemment et ma grand-mère devait subir des ponctions régulièrement. Cela s’est transformé en cancer de la plèvre puis des métastases au foie.

Elle était un pilier dans nos vies, j’ai vécu chez elle et avec elle de nombreuses années et elle m’a beaucoup appris. Sa mort laisse un énorme vide dans ma vie mais je parle d’elle régulièrement avec des gens l’ayant connu et je parle d’elle à mes enfants pour qu’elles sachent qui elle était.

Elle a marqué de nombreux amis à moi qui la considéraient aussi comme leur grand-mère et certains ont fait le déplacement de loin pour assister à ses obsèques.

Ma grand-mère était une discrète héroïne de guerre comme d’autres mais j’aimerais qu’elle rejoigne l’Histoire comme tant d’autres qu’elle admirait.

Pour finir, je dirais que ma grand-mère faisait partie de ces « Enfants de la Liberté » comme l’ a écrit Marc Levy qui se sont battus pour que les générations futures n’aient jamais à connaître de tels horreurs. Raconter l’Histoire n’est pas juste le fait de radoter comme un « petit vieux » et d’ennuyer la jeunesse qui l’écoute d’une oreille distraite, mais « Rappeler l’Histoire » devrait en en connaissant toutes les joies, les erreurs et les horreurs empêcher qu’un certain nombre de choses se reproduisent à l’avenir. Malheureusement on voit que certains n’apprennent rien et n’ont pas peur de torturer des populations entières. L’Homme cruel qui travaille au nom d’un idéal ou d’une religion arrange tout à sa sauce pour torturer à loisir et sans scrupule. Un fou reste un fou.

Continuons de relater les témoignages des uns et des autres témoins de la guerre et que les descendants de ceux-ci n’oublient pas et témoignent à leur tour pour que « Plus jamais ça ! » sinon tous ces gens qui nous sont chers auront combattu pour rien.

Céline -37 ans Petite fille de Geneviève Chebroux-Folgoas.flamme et train originale et aggrandissement

Photos d'effets personnels rapportés des camps : Son dernier numéro de prisonnière,  son triangle rouge « prisonnière politique », un petit drapeau français fabriqué avec des morceaux de tissus volés apres la libération de son camps. Petit sac à mains fabriqué avec des morceaux de robes pendant qu'elle était dans les camps (elle y rangeait un bout de crayon volé et un peu de papier et un « carnet de recettes » qu'elle écrivait avec ses camarades sur ces idées de repas au retour)

Photos d’effets personnels rapportés des camps : Son dernier numéro de prisonnière, son triangle rouge « prisonnière politique », un petit drapeau français fabriqué avec des morceaux de tissus volés apres la libération de son camps. Petit sac à mains fabriqué avec des morceaux de robes pendant qu’elle était dans les camps (elle y rangeait un bout de crayon volé et un peu de papier et un « carnet de recettes » qu’elle écrivait avec ses camarades sur ces idées de repas au retour)


La Saint Nicolas c’est le Noël des Belges, des Alsaciens et d’autres contrées reculées . C’est une fête pour les enfants (Petits et Grands) que l’on perpétue le 6 décembre . J’ai également appris que c’était le Saint Patron des enfants, des Prisonniers et des Célibataires (on fête les garcons célibataires le 6 décembre comme on fête la Sainte Catherine le 25 novembre)

D’où viens tu Saint Nicolas?

Saint Nicolas, saint patron et protecteur des petits enfants et de la Lorraine est fêté tous les 6 décembre, surtout dans l’est de la France et dans le nord ainsi que dans de nombreux pays d’Europe.

La légende du Père Noel  a été crée à partir du personnage de Saint Nicolas. C’est en quelque sorte l’ancêtre du Père Noel.

L’histoire dit que le personnage de Saint Nicolas est inspiré de Nicolas de Myre appelé également Nicolas de Bari. Il est né à Patara en Asie Mineure entre 250 et 270 après J-C.  Il est mort le 6 décembre, en 345 ou en 352 dans la ville portuaire de Myre en Asie Mineure.

C’est l’un des saints les plus populaires en Grêce et dans l’Eglise Latine.

Il fût Evêque de Myre au 4ème siècle. Sa vie et ses actes sont entourés de légendes.

Après sa mort, Saint Nicolas a alimenté une multitude de légendes qui reflètent sa personnalité généreuse.

Chaque épisode de sa vie a donné lieu à lieu à un patronage ou une confrérie d’un métier ou d’une région.

Saint Nicolas, dans son costume d’évêque fait équipe avec un personnage sinistre, le père Fouettard. Celui-ci, tout vêtu de noir n’a pas le beau rôle puisqu’il est chargé de distribuer les coups de trique aux garnements.

La Saint Nicolas est aussi l’occasion pour les enfants de recevoir des cadeaux trois semaines avant que le Père Noël ne passe dans les cheminées. En Belgique On dit même que Saint Nicolas apporte les jouets le 6 décembre et le soir de Noël ce sont les parents.

La veille de la Saint Nicolas, les petits enfants placent leurs souliers devant la cheminée avant d’aller se coucher. Il dépose à côté de leurs chaussures, une carotte et des sucres pour la mule du Saint Nicolas et un verre de vin pour réchauffer le grand Saint.

Depuis le XIIe siècle, on raconte que Saint Nicolas, déguisé, va de maison en maison dans la nuit du 5 au 6 décembre pour demander aux enfants s’ils ont été obéissants. Les enfants sages reçoivent des cadeaux, des friandises et les méchants reçoivent une trique donnée par le compagnon de Saint Nicolas, le Père Fouettard.

La Légende de Saint Nicolas veut que le saint ait ressuscité trois petits enfants qui étaient venus demander l’hospitalité à un boucher. Celui-ci les accueillit et profita de leur sommeil pour les découper en morceaux et les mettre au saloir. Sept ans plus tard, Saint Nicolas passant par là demande au boucher de lui servir ce petit salé vieux de sept ans. Terrorisé le boucher prit la fuite et Saint Nicolas fit revenir les enfants à la vie. Cette légende est à l’origine d’une célèbre chansonnette :
« Ils étaient trois petits enfants qui s’en allaient glaner aux champs… »

Après la Réforme protestante survenue au XVIe siècle, la fête de Saint Nicolas fut abolie dans certains pays européens.
Les Hollandais conservèrent cependant cette ancienne coutume catholique. Au début du XVIIe siècle, des Hollandais émigrèrent aux États-Unis et fondèrent une colonie appelée « Nieuw Amsterdam » (en néerlandais) qui, en 1664, devint New York. En quelques décennies, cette coutume néerlandaise de fêter la Saint-Nicolas se répandit aux États-Unis. Pour les Américains, Sinter Klaas devint rapidement Santa Claus.

Après plusieurs décennies, la société chrétienne trouva plus approprié que cette « fête des enfants » soit davantage rapprochée de celle de l’enfant Jésus. Ainsi, dans les familles chrétiennes, saint Nicolas fit désormais sa tournée la nuit du 24 décembre.

(sources : http://www.joyeux-noel.com/ )

 

 

Moi comme j’adore les traditions et que je ne manque pas l’occasion de fêter des choses sympas surtout pour et avec les enfants je le fête tous les ans bien que n’étant pas ni Belge, ni Alsacienne ;-)

Cette année j’ai pris des idées d’activités à réaliser avec les enfants sur le blog d’Edith Nounoudunord ( http://nounoudunord.centerblog.net/) qui est une mine d’or pour nous autres Assistantes Maternelles. Merci à elle pour tout son savoir, son imagination et de nous faire partager . Je n’oublie pas de la remercier pour prendre du temps de répondre à ses mails et de nous donner son avis et ses conseils. Bravo et Merci à Elle.

Ensuite j’ai fait des chocolats à remettre aux enfants et mes traditionnels Manalas que je faisais déjà tous les ans.

IMG_20141205_142725 IMG_20141205_142708 IMG_20141202_131056

Recette des Manalas :

Ingrédients :

  • 700 g de farine de blé ordinaire (type 55 de préférence)
  • 80 g de beurre ramoli
  • 10 à 15 g de sel
  • 20 g de levure de boulanger
  • 2 à 3 cuillères à soupe de sucre en poudre (30 à 50 g)
  • 40 cl de lait
  • 1 oeuf
  • Pépites de chocolat (pour les yeux)
  • Pour le glaçage :
  • 1 jaune d’oeuf dilué avec un peu de lait
Préparation :
Elle peut se faire en MAP (Machine a pain) :  mettre tous les ingrédients sauf pépite et de quoi faire le glaçage) programme pâte cycle complet : 1 h 30,
soit au robot :
 Diluer la levure avec 15 ml de lait tiède et 2 CS de farine, mixer et laisser pousser 15-20 minutes, ensuite ajouter les œufs, la farine, le sel, le sucre,le beurre,  le restant du lait et l’oeuf
mixer les ingrédients, faire une boule homogène la mettre dans un grand saladier et laisser pousser dans un four préchauffer a 50° degrés 1 h 15.

  Une fois que le pâton à pousser on étale au rouleau à pâtisserie sur 8 mm d’épaisseur environ la pâte sur un plan de travail propre mais fariné
. A l’aide d’un emporte pièce en forme de bonhomme (pour les pressées comme moi) on fait nos manalas que l’on dispose sur des plaques de cuisson a four (avec papier sulfurisé ou papier cuisson) on ajoute des yeux avec soit des gouttes de chocolats (pépite, pointe enfoncées dans la tête pour que cela tienne) ou des pignons de pain, ou des raisins sec pas trop gros.

On recouvre d’un torchon et on laisse pousser dans une pièce chaude environ 30 minutes. Pendant ce temps on  allume le four à 180 degrés.

Quand les manalas ont poussé on les badigeonne avec mélange jaune d’œuf et lait et on enfourne pour 12 minutes. C’est prêt!

Former les Manalas, soit vous trichez en achetant une emprunte en forme de bonhomme comme moi soit vous pouvez formez les bonhommes à la main :

 

Technique pour celles et ceux qui ont le courage de façonner les manalas de manière traditionnelle, c’est à dire à la main!

Une fois la 1ere pousse du pâton, on remet la pâte sur le plan de travail et  on l’écrase légèrement avec les mains. La couper en 16 morceaux égaux. (on peut peser le paton, diviser son poids par 16 pour faire vraiment équilibré)

Pour chaque morceau, couper 1/4 de la pâte et former une petite boule pour la tête. Façonner ensuite le reste en un cylindre et le poser sur la plaque de cuisson en l’aplatissant légèrement. A l’aide d’un couteau bien aiguisé, couper les jambes et les bras du manala avec une corne de cuisine ou un couteau. Éviter de faire des bras trop fins qui deviendront secs à la cuisson. Poser la tête du manala sur ses épaules et poser les yeux.

Couvrir les plaques avec des linges humides et laisser doubler de volume à température ambiante (1/2 heure).

Ensuite on badigeonne et on enfourne a 180 degrés mais entre 15 et 17 minutes cette fois ci. Surveillez le four.
 


3-animated-candleChers Amis,

 

J’ai des nouvelles de la plus grande importance à vous donner. L’agenda du Père Noël à été quelque peu modifié.

Oubliez le magasin de Truffaut Fourqueux car il n’y sera pas. Toutefois, Le Père Noel vous attend toujours au Magasin Truffaut de Plaisir Sainte Appoline à Plaisir :

Mercredi 10/12 de 14h à 18h

Les jours suivants sont de 11h à 13h et 14h-18h :

Samedi 13 et 20 décembre

Dimanches 14 et 21 décembre

 et dernière chance le Mardi 23 décembre 2014.

 

N »hésitez pas à vous y rendre en famille pour immortaliser cette chaleureuse rencontre par le biais de l’objectif de Thierry Seguin.

1538652_10152142778770844_1680871725_n

Embrassez les de ma part cela leur fera plaisir.

 


3-animated-candle

Oyé Oyé Braves Gens!

Les magasins sont remplis de décorations et d’idées cadeaux de Noël depuis mi octobre pourquoi ne pourrais je pas vous parler d’une rencontre avec le Père Noël en ce 18 novembre dite moi? …

4-christmastree-animation-2

Ayant quelques relations comme on dit vous savez que j’ai dans mes amis quelques artistes aussi bien comédiens, chanteurs, danseurs, compositeurs, photographes, dessinateurs, maquilleurs, écrivains, cuisiniers…mais je connais aussi le Père Noël, si si je ne plaisante pas.

noel_rene014

Cette année encore il est débordé de travail grâce aux différents présents à remettre à nos chers enfants mais comme tous les ans il aime se montrer ça et là pour que les enfants lui remette en mains propres lettres, dessins, viennent l’embrasser ou juste le voir en vrai au moins une fois dans leur vie. Certes souvent le Père Noël a des représentants à son image car il a bien des pouvoirs mais il ne peut pas être partout à la fois. Comme il n’aime pas décevoir les enfants il doit user de cette « supercherie de duplicité » pour contenter tout le monde.

gift_1_T

Toutefois je peux vous dire où sera le vrai Père Noël cette année si vous voulez le rencontrer en vrai. Allez y de ma part il sera content que je lui envoie du monde.

A noter que si vous voulez passer plus de temps avec lui , il vous est chaudement recommandé de prendre rendez vous avec lui au magasin Truffaut de Fourqueux. Il aura plus de temps par famille et moins de file d’attente….

1538652_10152142778770844_1680871725_n

Le Père Noël et son photographe Thierry Seguinlogo facture PayPal

vous attendent du 22/11 au 14/12/2014 à

truffaut

Plaisir Sainte-Apolline RN12 Z.A. Sainte-Apolline 78370 Plaisir

Les samedis de 11h à 13h et de 14h à 18h, sans rendez-vous. (* une photo vous sera offerte)

 

truffaut

Fourqueux Z.A du Pince Loup, 78112 Fourqueux

Les mercredis & dimanches sur rendez-vous (préinscription à l’accueil ou au 01 39 21 37 60)

de 11 h à 13 h et de 14 h a 18 h

Liens Internet :

http://www.truffaut.com/jardineries/plaisir/Pages/actualite-animations-noel.aspx

http://www.truffaut.com/jardineries/fourqueux-saint-germain-en-laye/Pages/accueil.aspx

http://fr.thierryseguin.com/

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 150 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :